INCOMING

 

Bienvenue dans le Département de Traduction et Interprétation de l’ULB.

Vous avez choisi l’Ecole de Traduction et Interprétation ISTI-Cooremans pour accomplir une partie de vos études ou vous vous apprêtez à le faire.
Vous ne tarderez pas à le découvrir, Bruxelles mérite sa réputation de ville multiculturelle.
Capitale de l’Europe où plus de 100 nationalités se côtoient, Bruxelles est aussi une ville chargée d’histoire et de culture.
Nous estimons qu’un séjour d’études à l’étranger constitue l’un des meilleurs atouts d’une formation de qualité. C’est dans cette perspective que nous veillons à réserver le meilleur accueil aux étudiants étrangers.
Tout au long de votre séjour parmi nous, notre équipe sera à votre écoute afin que votre passage au sein de notre institution soit le plus réussi possible tant sur le plan académique que d’un point de vue personnel.

 

                                                                                             Code Erasmus : B BRUXEL04

Charte n°EUC n°28203-LA-1-2014-1-BE-E4AKA1-ECHE


 

Responsable des relations internationales : Mme Christine DEMAECKER – christine.demaecker@ulb.ac.be

Secrétariat : Mme Nathalie BREMEELS – erasmus.ti.ltc@ulb.ac.be

Coordinateurs académiques:

Seuls les étudiants qui auront été officiellement sélectionnés par le service des relations internationales de leur université d’origine seront admis.

Nous ferons parvenir directement par e-mail les procédures d’inscription aux étudiants.

Pour plus d’informations :  https://www.ulb.ac.be/enseignements/cpe/index2-fr.html

Prenez contact avec votre coordinateur académique (voir ‘contacts’) et établissez le programme des cours que vous suivrez à Bruxelles.

Inscrivez-vous dans les délais prescrits.

Consultez ici notre guide « mobilité@ulb »; il contient toutes les informations utiles à propos de l’ULB, les aspects pratiques de votre séjour, les aspects académiques, les services disponibles sur nos campus mais aussi sur la vie à Bruxelles en général.

Conditions de séjour en Belgique:

  • Etudiants Union Européenne Les étudiants issus de l’Union européenne peuvent se contenter de leur carte d’identité nationale puisqu’elle est valable dans tous les pays de l’Union.
    Pensez à vous procurer votre carte européenne auprès de votre mutuelle. N’hésitez pas à prendre une assurance complémentaire «tous risques».
  • Etudiants hors Union Européenne
    Pour entrer en Belgique, les étudiants étrangers doivent être munis d’une autorisation de séjour provisoire (ASP). Ils peuvent obtenir ce document auprès du poste diplomatique ou consulaire belge du pays dans lequel ils résident.
    L’ASP est accordée sur base des documents suivants :
  • la décision d’admission délivrée par le département.
  • la preuve de moyens de subsistance suffisants.
  • un certificat médical
  • un certificat de bonne conduite, vie et moeurs (si plus de 21 ans).
  • un passeport valide
  • un formulaire de demande de visa dûment complété

Dans les trois jours suivant son arrivée en Belgique, l’étudiant se présentera au Service Population (registre des étrangers) de l’Administration de la Commune dans laquelle il résidera muni de :

  • son visa étudiant (visa D) ;
  • son passeport national ;
  • son attestation d’inscription à l’ULB ;
  • une preuve de résidence (une attestation du logeur ou un reçu de loyer) ;
  • 3 photos d’identité récentes ;

L’administration communale délivrera alors une déclaration d’arrivée (DA), qui sera établie pour la durée du visa. L’inscription au registre de la Population pourra être réalisée sur autorisation de l’Office des étrangers et l’étudiant obtiendra une carte d’identité d’étranger, renouvelable pendant la durée des études.

Si vous souhaitez disposer d’un logement, commencez vos recherches à temps. Notre service logement sur place pourra vous conseiller:

Présentez-vous au Bureau des Relations Internationales afin de finaliser votre inscription. Vous y recevrez votre carte d’étudiant.

Tout au long de votre séjour, le Bureau des Relations Internationales assurera la liaison entre vous et votre coordinateur départemental.

N’hésitez donc pas à faire appel à nos services en cas de doute ou de difficulté quelconque.

Tous les changements opérés durant votre séjour d’échange (changement d’adresse ou d’adresse émail, changement de numéro de téléphone) doivent être signalés au bureau.
Dès votre arrivée, prenez contact avec votre coordinateur (voir ‘contacts’). Au cours de votre séjour, il sera votre interlocuteur privilégié. C’est lui qui validera votre « Contrat d’études » et vous expliquera en détail l’organisation des cours et des examens.

 

Le Service des Relations internationales organise chaque année une journée d’accueil à destination des étudiants d’échange. C’est une occasion agréable de découvrir votre nouvel environnement et de vous intégrer au plus vite dans une ambiance décontractée.

Avant de repartir dans votre université d’origine, n’oubliez pas de vous présenter au bureau des relations internationales afin de signaler votre départ et d’obtenir votre attestation de départ.

Après votre départ, le département enverra votre relevé de notes à votre coordinateur départemental. Seuls les cours repris dans le contrat d’études apparaîtront sur le relevé des notes officiel.

Ces différents documents garantissent la reconnaissance totale de votre séjour d’études.

 

L’étudiant a accès à tous les cours de traduction mais pas aux cours d’interprétation.

Le lien ci-dessous donne accès à l’offre des cours proposés aux étudiants Erasmus (fichier excel). Le catalogue des programmes en ligne permet d’accéder aux descriptifs des cours suivis par les étudiants réguliers. Les étudiants Erasmus peuvent ne suivre qu’une des partie de l’Unité d’Enseignement. La sélection des cours se fait sur base du fichier Excel, qui doit parfaitement correspondre à votre Learning Agreement.

Liste des cours et descriptif des cours  : Liste des cours 20182019

Catalogue des programmes

L’horaire des cours varie d’une année à l’autre. Il est publié sur le site de luniversité en septembre (accessible de l’extérieur après inscription).

Pour plus de renseignements, merci de vous adresser au secrétariat : erasmus.ti.LTC@ulb.ac.be .

PROGRAMME SPÉCIFIQUE DE LANGUES POUR ERASMUS

Les différentes sections de langues de l’École de Traduction et d’Interprétation (ISTI-Cooremans) proposent un programme spécifique de cours pour étudiants Erasmus. Chaque étudiant en échange bénéficie ainsi d’un encadrement adapté, susceptible de répondre au mieux à ses attentes.

En particulier, les enseignants de la section de langue française, offrent une guidance individualisée pour superviser des projets de recherche individuels portant sur la langue et la littérature françaises. Le programme s’inscrit dans l’organisation semestrielle des cours.

Avec l’accord de leur université d’origine, les étudiants en échange peuvent intégrer dans leur curriculum les différentes matières enseignées dans ce cadre. Chaque cours fait l’objet d’une évaluation organisée uniquement à la fin du semestre et portant sur l’ensemble de la matière. Il importe donc que l’étudiant qui souhaite obtenir des crédits soit présent dans le département pendant un semestre complet.

Niveau de français minimum requis : B1

INSCRIPTION AUX COURS

L’inscription au cours ainsi que l’inscription aux examens est obligatoire.

En Belgique, il est obligatoire de souscrire une Assurance Individuelle Soins de Santé. Vous devrez donc, dans tous les cas être assuré.

• Si vous êtes originaire d’un pays de l’EEE (UE, Islande, Liechtenstein et Norvège), votre système national vous couvre en Belgique. Avant de quitter votre pays, vous devez vous procurer une carte d’assurance européenne; celle-ci vous couvre en cas de maladie à l’étranger. Elle est valable pendant un an maximum et vous permettra de vous affilier à une mutuelle en Belgique et d’obtenir le remboursement d’une large partie de vos frais médicaux.
Il n’est pas superflu de contracter également une assurance mobilité « Tous risques » pour la durée de votre séjour.

• Si vous êtes issu d’un pays extérieur à l’EEE, vous devrez obligatoirement assurer votre couverture sociale, soit au moyen d’une assurance soins de santé/rapatriement contractée dans votre pays, soit en souscrivant une assurance en Belgique.

Vous cherchez un logement temporaire dans le cadre de vos études à Bruxelles?

La recherche d’un logement fait partie intégrante de votre expérience de mobilité à Bruxelles.

Le département fait partie du campus du Solbosch mais il est décentralisé.

Le département est situé au centre-ville. Y trouver un logement est très aisé et une multitude de possibilités, s’offre à vous. Des logements étudiants sont proposés dans les alentours (chambres, studios, appartements, maisons).

Afin de faciliter vos recherches, vous trouverez de nombreuses informations sur le site de l’Office du logement de l’ULB.

 

  • STIB société des transports intercommunaux de Bruxelles
  • SNCB, société nationale des chemins de fer de Belgique
  • TEC société des transports en Wallonie
  • DE LIJN société des transports en Flandre

 

Arriver à l’École de Traduction et Interprétation  ISTI-Cooremans

 

 

Après la révolution de 1830, la Belgique qui faisait partie du « Royaume-Uni des Pays-Bas », déclare son indépendance par rapport aux provinces du nord. Elle est reconnue comme Etat indépendant par le traité de Londres en 1831. Une royauté est alors instaurée et le pays devient une monarchie constitutionnelle dont le roi actuel est Philippe I, septième roi des Belges.

 

 

La province romaine appelée « Gallia Belgica » a donné son nom à la Belgique.Cette province recouvrait les territoires actuels des Pays-Bas, de la Belgique, du nord-est de la France, de l’ouest de l’Allemagne et du Luxembourg. Elle était habitée par les « Belges », alors mélange de peuples celtes et germaniques.

 

 

 

BRUXELLES, CAPITALE DE L’EUROPE

La plupart des historiens situent l’origine de Bruxelles, au 10e siècle. Etymologiquement, Bruxelles signifierait « hameau dans le marais ».
Bruxelles s’est développée au départ de 3 noyaux distincts, l’un situé dans la vallée de la rivière Senne, les 2 autres sur les collines immédiatement voisines. Dans le bas, le petit port établi sur la Senne prend progressivement de l’extension tandis qu’un quartier commerçant et artisanal s’étend autour d’une église consacrée à saint Géry. Sur la colline dite Coudenberg (Mont froid), un château fort est édifié par les ducs de Brabant tandis que la colline d’en face voit l’oratoire consacré à l’archange Michel se transformer au milieu du 11e siècle en collégiale des Saints-Michel-et-Gudule.

Au 15e siècle, Bruxelles devient la capitale des Pays-Bas espagnols, lorsque l’empereur Charles Quint y installe les principaux organes chargés d’administrer nos régions. En 1713, la ville passe sous la souveraineté autrichienne.
Après avoir été occupée par les Français, puis les Hollandais, la Belgique obtient enfin son indépendance en 1830 et Bruxelles devient la capitale du royaume de Belgique.

Au 19ème siècle, de gigantesques travaux sont entrepris: édification des Galeries royales Saint-Hubert, voûtement de la Senne, construction du palais de Justice et du parc du Cinquantenaire.

Plus tard, grâce à Victor Horta, de superbes demeures Art nouveau sont construites.
En 1958 l’Exposition Universelle (Expo 58) donnera lieu à d’importants travaux dans la ville dont l’Atomium qui reste l’un des principaux symboles de Bruxelles.

En 1958, elle est choisie comme siège de la CEE (la Communauté Economique Européenne), aujourd’hui Union Européenne. Elle est également le siège de nombreuses autres institutions internationales, comme l’OTAN et environ 1.400 organisations internationales non gouvernementales.

 

 

LA BELGIQUE, ÉTAT FÉDÉRAL

Depuis 1994, la Belgique est constituée de trois regions.

• Bruxelles, capitale bilingue (français/néerlandais)
• la Flandre, néerlandophone, au nord ;
• la Wallonie, francophone, au sud.

Les langues officielles sont le français, le néerlandais et l’allemand.

Elle partage ses frontières avec la France, les Pays-Bas, l’Allemagne et le Luxembourg. Le paysage y est très varié: 67 kilomètres de côtes le long de la mer du Nord, des collines au centre du pays et dans le sud-est des forêts dans la région des Ardennes.

LA RÉGION DE BRUXELLES-CAPITALE

La Région de Bruxelles-Capitale est l’une des trois Régions qui composent la Belgique. Elle dispose d’un territoire relativement réduit de 161 km², entièrement urbanisé à l’exception d’une trentaine de kilomètres carrés constitués par une partie de la forêt de Soignes, par le Domaine royal de Laeken et par une multitude d’espaces verts et d’étangs. Elle compte plus de 1,1 million d’habitants.
La fleur représentée sur le drapeau officiel de Bruxelles est un iris des marais, une plante sauvage qui poussait dans les terres marécageuses où s’implanta la ville historique, en 979.

La région compte 19 communes.

 

NOS BELGES CÉLÈBRES

Écrivains : Maurice Maeterlinck (prix Nobel de littérature en 1911), Émile Verhaeren, Georges Simenon (Maigret) et Hugo Claus.
Dessinateurs: Georges Rémi (Hergé, père de Tintin), Franquin (Gaston Lagaffe), Peyo (les Schtroumpfs), Morris (Lucky Luke).
Réalisateurs : Chantal Akerman, Jaco Van Dormael, Jean-Pierre et Luc Dardenne.
Architectes : Victor Horta et Henry van de Velde;
Peintres : James Ensor, Paul Delvaux ou René Magritte furent les successeurs des Rubens et de bien d’autres maîtres flamands.
Sans oublier Frank De Winne, le premier Belge dans l’espace (27/05/2009), Jacques Brel auteur et interprète et le cycliste Eddy Merckx.

NOS SPÉCIALITÉS

Parmi les spécialités bien connues de la Belgique on retiendra:
• les chocolats qui régalent les visiteurs
• un large choix de bières de terroir fruit d’une longue tradition brassicole

Mais aussi : les moules/frites, le jambon d’Ardenne, les carbonades flamandes, le waterzooi, la tarte al d’jote, la couque de Dinant, les baisers de Malmédy, etc.