Matières générales

Les matières générales du départementt sont dispensés par une équipe de professeurs spécialisés qui entendent, d'une part, adapter leur enseignement aux exigences spécifiques de la traduction et de l'interprétation et, d'autre part, répondre aux aspirations culturelles de l'universitaire.

Tant par leur organisation propre que par leur intégration dans un ensemble orienté, les matières générales nourrissent l'apprentissage de la langue et confèrent en même temps au futur professionnel la polyvalence qui garantit l'emploi sur le marché moderne.

Tout en conservant leur portée générale - condition essentielle du niveau universitaire qui est la caractéristique de l'enseignement du type long - elles dispensent une information précise sur les sujets les plus variés : la philosophie, l'économie, le droit, l'histoire, la sociologie, l'art, la science, les relations internationales, etc.

Bulle immobilière, ralentissement économique ou récession? Ces termes déversés dans le grand public font partie du vocabulaire quotidien, mais quels sont les mécanismes sous-jacents ?

Cour ou tribunal? Procédures d'urgence ou en référé? Cette terminologie est apparemment familière, mais ce sont là autant de notions de droit qui requièrent information précise et réflexion.

La situation politique au Proche-Orient, la crise ukrainienne, la montée en puissance de l'Inde, du Brésil et de la Chine ? Une approche scientifique de la politique internationale peut seule satisfaire l'esprit qui aspire à l'objectivité.

Les ressources économiques, les technologies de pointe, les grands événements artistiques, les courants de la pensée ? Autant de questions-clés à la « une » de l'histoire contemporaine.

La dignité d'une culture universitaire ne peut se satisfaire de la lecture dispersée d'articles de journaux trop souvent orientés. L'appréhension globale des phénomènes, seule capable de nourrir l'objectivité, requiert une densité de savoir et une analyse systématique auxquelles le lecteur non averti ne peut prétendre.

Notre siècle est celui de la communication instantanée. Est-il intermédiaire mieux préparé, à la fois sur le plan de la polyvalence culturelle et scientifique et sur celui de la formulation, que le traducteur ou interprète ? Armé de connaissances générales solides qui associent au domaine spécifique de sa mission les bases de l'informatique et la traduction assistée par ordinateur, il peut affronter l'avenir.

Enseignants

  • Christian Balliu
  • Luca Barani
  • Vincent Chapaux
  • Anne Dubreucq
  • Fernand Flabat
  • Philippe Frumer
  • Henri-Jean Gathon
  • Joëlle Petit
  • Benoit Goffin
  • Patrick Govers
  • Joachim Lacrosse
  • Géraldine Lonnoy
  • Pascaline Merten
  • Francine Messinne
  • Marianne Michaux
  • Marcel Roelandts
  • Christian Sauwens
  • Jean-Louis Siroux

Niveau requis et langue de cours

Aucune connaissance préalable n'est requise. Les cours généraux sont donnés en français.