Le premier cycle est consacré à l’étude approfondie de deux langues étrangères à choisir parmi 9 langues : allemand, anglais, arabe, chinois, espagnol, italien, néerlandais, turc et russe (on ne peut pas combiner le néerlandais et le russe ; l’arabe, le chinois et le turc doivent obligatoirement se combiner à l’anglais). Par ailleurs, l’accent est particulièrement mis sur la maîtrise du français. En fin de Bachelier, il est possible d’ajouter une troisième langue étrangère (le japonais ou le croate).

Le Bachelier en Traduction et Interprétation s’articule autour de trois axes : cours de langues étrangères, cours de français et cours généraux, l’ensemble constituant une base solide pour aborder ensuite le master en traduction ou en interprétation.

Les cours de langues vous permettront d’approfondir vos connaissances dans les deux langues étrangères de votre combinaison, voire de découvrir ces dernières, tandis que les cours de français renforceront vos compétences dans la langue cible de la formation. Enfin, les cours généraux (droit, économie, histoire, philosophie, histoire et théories de la traduction…) vous permettront d’accéder à une culture générale étendue, indispensable à l’exercice de la profession.

Vous serez considéré comme « allophone » (non francophone) si vous n’avez pas effectué l’ensemble de vos études secondaires en langue française. Si vous avez un diplôme de la Communauté française mais que vous avez étudié pendant au moins une année dans une autre langue que le français, vous avez la possibilité d’intégrer le groupe des étudiants allophones. Les cours spécifiques pour les allophones en Bachellier de Bloc 1 sont: ‘linguistique française et exercices 1’, ‘littérature française et pratiques textuelles 1’, ‘compréhension de textes’. Pour tout renseignement prendre contact avec Isabelle Goffin: isgoffin@ulb.ac.be

Le Bachelier en traduction et interprétation prévoit, en fin de cycle, la participation à une immersion multiculturelle et linguistique durant le second quadrimestre. Cette immersion se concrétise essentiellement par un séjour d’études dans une université étrangère (éventuellement, pour les étudiants qui ont le néerlandais dans leur combinaison linguistique, en Flandre dans le cadre du programme Erasmus Belgica).

Programme détaillé: http://www.ulb.ac.be/programme/BA-TRAD/index.html